dimanche 17 février 2019

Jeux encadrés .


Sauf à vous montrer tous les ans les mêmes scènes  d’Ellébores , perce neiges, crocus  jusqu'à saturation , je m'étais un peu lassée et attendais les prémices d'un printemps un peu plus avancé.
Mais voilà que Marie Claude a eu l'idée des  cadres en présentation de petites scènes.


J’avoue avoir bien pris du plaisir à composer mes tableaux  jouant sur un équilibre précaire des cadres...et le mien !


Voici donc ma contribution au petit jeu de Marie Claude .
Les cyclamens coum commencent à s'étaler amplement , les bruyères roses qui devaient les accompagner sont mortes . A retenter une dernière fois.Elles ne réussissent pas bien avec notre terre drainante et les étés trop secs.


Ménage à trois fort durable ....


Les crocus se plaisent bien et font de belles nappes colorées que je complète chaque année






Équilibre précaire 


Harmonie en mauve .Pas trouvé de cadre dans les tons ! A noter : répéter la scène sur toute la surface à l'automne prochain ! En ce moment , je ne fais que ça de noter tout plein d'idées avec ces petits bulbes , je divise mes perce neige pour étoffer d'autres scènes.Le printemps met l'imagination en ébullition .Vous aussi ?



Et puis , un grand changement au "Gré du jardin " mais chut ! C'est un secret ! A bientôt !


samedi 2 février 2019

Dans le vent d'Entêoulet


Suite de notre périple dans le Gers , notre petit groupe ( voir article précédent  )toujours guidé par notre G.O Hélène ,arrive enfin par fort grand vent devant le clou du voyage : Le jardin d'Entêoulet  .
Ne dit on pas qu'on garde les meilleures choses pour la fin ?

Le jardin de Renée Boy Faget  n'est plus à présenter et rares sont les passionnés de jardin ne le connaissant pas .

 Avoir été le gagnant du concours "Le jardin préféré des Français " a mis  l’œuvre de la  jardinière au tout premier plan des jardins visités. .

Comme beaucoup d'entre nous , c'est par le biais d'une recherche sur le net que j'ai découvert le blog de Renée .Une mine d'informations pour la débutante que j'étais .Et surtout la découverte de plantes inconnues pour moi .Il est clair que notre Pyrus Calleryana , par exemple, est issu d'un coup de cœur sur son site .


Et puis les graminées dont Renée s'est fait une spécialité .J'ai épluché toutes ses variétés , passant des heures à comparer leurs atouts. Mais ce n'est que bien plus tard que j'osais sauter le pas pour les introduire au jardin.

Et pourtant quelle présence en  d'automne et hiver ! il n'y a qu'à regarder les compositions subtiles  de Renée pour en être convaincu .

Contrastes de formes entre les épillets ondoyants au vent et les haies plus strictes .

Harmonies en un camaïeux de couleurs douces avec des vivaces offrant une transition avec la nature.

Les créations sont infinies et le jardin d'Entêoulet est un magnifique exemple de toutes les possibilités offertes par les graminées.

Félicitations à la jardinière pour sa création et chapeau pour son dynamisme , œuvrant toute seule dans ce jardin.

Un grand merci à toi ,Renée ,pour ta disponibilité , ton accueil chaleureux , ta simplicité et ......ce p’tit vin blanc délicieux dont j'ai oublié le nom .