dimanche 15 avril 2018

Les moments de ST Jean 2018...


Que dire de plus de ST Jean qui n'ai déjà été relaté de long en large !
Si ce n'est  la chance que je mesure de pouvoir, pendant ces trois jours et même la veille , tranquillement discuter , regarder , choisir aux heures silencieuses de la journée .

Et puis arrive l'effervescence du monde passionné de plantes , la "ruée vers l'or vert "qui m’emporte dans le tourbillon des rencontres, des échanges amicaux et dont j'ai bien du mal à me défaire plusieurs jours après la fête.
Un sas de décompression , comme je l'appelle ,m'est donc nécessaire pour revenir à la vie normale de tous les jours. Et le printemps qui a submergé le jardin pendant notre absence a bien joué ce rôle.

Le moment  est  venu de mettre l'accent sur quelques jeunes pépinières qui ont su me séduire par la qualité et le choix de leurs plantes,.
La session de printemps est principalement réservée pour moi aux vivaces , et cette fois ci je cherchais des plantes d'ombre pas trop exigeantes au niveau  humidité.
Voici donc mes trouvailles



Chez Hortus Veneris
 Un Leucosceptrum "August Moon" , une menthe arbustive non envahissante aux jolies couleurs lumineuses et très rustique .






Chez "Vert Tige"


J'ai déniché des couvre sols  comme la Mitella ovalis , demandant moins d'humidité que la forme panachée qui pourtant m'attirait bien.


Ainsi qu'une Liriope aux pointes très blanches , la Liriope muscari "Okina"


Chez "Arno et Viviane" la Clématite " Spiky" une macropétala réputée très rustique , juste ce qu'il me fallait pour terminer le treillis situé côté Est du jardin .


Une petite grimpante chez Akébia .



Et justement après avoir longtemps hésité , j'ai renoncé à un akébia , rusticité limite me semblait il, au profit d'un Aconit grimpant , l'Aconitum formosanum .



Chez  Jardins d'exception  , j'ai pris une petite plante alpine pour le massif de la "Spirale Auvergnate" que je vous montrerai lors de la floraison .


Et chez Sylvatica une petite violette pas encore  fleurie pour une amie qui les collectionne.

A suivre donc l'évolution de ces quelques plantounes , leur adaptabilité à la terre et à la situation de notre jardin .Bref ,l'occasion de nouvelles histoires à raconter sur ces petits trésors.





34 commentaires:

  1. Une chance effectivement de pouvoir effectuer un choix éclairé et relativement serein. Une seule journée rend l'affaire plus ardue et intense. Sur certains stands on avance à la queue leu leu pour déchiffrer les étiquettes, c'est assez étonnant comme exercice. J'ai dans ce cas tendance à prendre les choses à rebrousse-poil et commencer à l'envers ce qui m'assure une relative tranquillité quelques minutes. Le fait de pouvoir lire par-dessus les épaules d'une partie des visiteurs est un atout certain aussi. La pause déjeuner est bienvenue car devant une telle offre, il est difficile de garder sa concentration. Par moment il m'est arrivé de ne pas savoir chez quel pépiniériste j'étais, et je ne peux pas dire chez qui j'ai acheté cette plante ou cette autre.
    Je découvre tes deux premières plantes dont j'ignorais l'existence tout comme celle de l'aconit grimpant, je n'ai pas détaillé tout le stand akébia m'arrêtant plus sur un autre grimpant, un fusain peut-être. Il y a une akébia dans le jardin d'André Eve, au chaud près d'un mur. Elle est fleurie en ce moment. Belle vie aux petites nouvelles dans ton jardin. Bonne semaine. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as vraiment trouver la bonne tactique ; commencer par le fond du parc devant le château .Tout le monde s’agglutine devant les premiers stands .C'est impressionnant !Tu sais , c'est l'habitude qui me fait maintenant reconnaitre les pépiniéristes et repérée les endroits où ils se trouvent.En principe ils gardent leur place d'une année sur l'autre .Mais j'aime bien faire des découvertes , alors je vadrouille un peu .Les akébia qui réussissent bien sont souvent protégés par des murs dans notre région .Je ne vois pas où je pourrai en mettre un. Bises Florence

      Supprimer
  2. c'est un endroit magique jespère y aller un jour ...
    merci pour ce moment magique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne seras pas déçue .Ce n'est pas trop loin pour nous , ce qui n'est pas le cas pour tout le monde.

      Supprimer
  3. On sent que tu as pu en profiter pleinement sans précipitation en prenant le temps pour choisir des plantes que je ne connais pas ... C'est super! Belle semaine. Béné

    RépondreSupprimer
  4. Ah yes yes dis moi je la connais ton amie?tu as fait une sacree belle selection on ne fait pas nimporte quoi à Saint Jean ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah peut être bien que tu la connais .Si tu es bien sage ....

      Supprimer
  5. Trois jours au milieu des plantes, quelle chance et une autre journée sans la foule, c’est épatant ! Je ne connais pas toutes les plantes que tu as achetées, bonnes plantations, bonne semaine, bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un pur bonheur !Reste plus qu'à espérer qu'elles s'adaptent bien à ma terre. Bises et belle semaine à toi Aneth

      Supprimer
  6. Qu'elle est belle la planète sur laquelle tu as vécu pendant trois jours. Que de souvenirs, de rencontres végétales et jardinières tu as dû faire.
    Tes petits souvenirs rapportés on a hâte de les voir s'épanouir dans votre jardin.
    L'Aconitum formosanum nous semble bien mystérieuse.
    Merci pour ce bien beau partage.
    Bises et belle semaine enfin sous le soleil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que je n'ai pas fait d'erreur avec cette Aconitum car je n'ai rien trouvé sur internet.Juste faire confiance à la pépiniériste , est ce suffisant ? En tout cas, moi je le fais .On en reparlera . Bises à vous deux.

      Supprimer
  7. tres bon choix c'est vrai a suivre donc

    RépondreSupprimer
  8. Cette édition 2018 était particulièrement délicieuse ! J'imagine que 3 jours à St Jean doivent désorienter complètement, d'où ton moment de décompression. On y fait tellement de jolies rencontres... Et puis baigner dans ces milliers de godets, de pots, de parfums, de couleurs... un shoot qui dure 72h nous emmène vraiment loin !
    J'ai été très heureux de te voir, ainsi que JL!
    Au plaisir de vous retrouver sur nos terres, sans devoir attendre St Jean 2019 ! :)
    Grosses bises affectueuses
    Greg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a eu déjà la chance du beau temps qui s'est gâté juste au moment de ranger.Mais c'est fou ce qu'on se sent bien dans ce cocon protecteur de la fête.On a l'impression que rien ne peut nous atteindre. J'attends un signe de ta part et on arrive !!!Gros bisous Greg

      Supprimer
  9. Oh la la quel choix Maryse, tout m'interpelle, les plantes pour l'ombre qui réclament moins d'humidité sont si précieuses de nos jours. Cette tite mente me fait bien envie mais tes autres choix tout autant. Les petites violettes nouvelles sont toujours délicieuses mais ici je n'arrive pas à les conserver alors que les sauvages prolifèrent. Je n'ai quasiment rien ramené, en train c'est pas facile, trois petites vivaces pour le pale garden et l'akébia crème que je recherchais et que j'ai trouvé à la pépinière de la Hulotte (une Bretonne), d'ailleurs les Bretons commencent à bien être représentés à St Jean je trouve. Un seul après-midi et encore court c'est vraiment trop juste pour en profiter, mais c'est mieux que rien n'Est-ce pas ? Je te souhaite une douce et belle semaine ma belle. Bizzzh à vous deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est ce que j'ai été heureuse de te voir Maryline ! Trop peu pour discuter , d'autant que j'étais avec une amie que je n'avais pas vue depuis longtemps . Mais ton sourire était si lumineux.JL regrette infiniment de ne pas t'avoir reconnue et s'excuse encore ! Le principal est que tu aies pu venir .Gros bisous Maryline.

      Supprimer
  10. Pour l'automne, il faut que je bloque dès maintenant la date ! Je garde d eSt Jean un souvenir ému et lointain...
    C'est bien d'acheter aux jeunes pépinières !
    A un de ces jours, bises et belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors bloque Catherine.Ce serait bien de s'y retrouver. Je privilégie ces jeunes pépiniéristes , ils ont besoin d'encouragement , c'est un métier pas facile . Bises et bonne soirée.

      Supprimer
  11. Ça fait bizarre de voir les stands sans la foule autour :-) Tu as dû pouvoir murement réfléchir à tes choix.
    Cela me rappelle lorsque nous sommes venus faire les photos de notre mariage dans le potager. Il était à nous seul pendant 2h, quel régal ;-) Belle journée Maryse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le matin , c'est si calme avant le grand rush ! Une sensation très bizarre .J'imagine combien le souvenir de ces photos dans ce potager mythique doit être émouvant pour toi. Bises Estelle

      Supprimer
  12. C'est ce qu'il me faudrait aussi, des plantes d'ombre mais qui supportent le sec!Je vais noter les noms, merci pour ce partage!Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui supportent le sec et le froid chez toi .Une amie m'a offert des symphytium qui se développent bien à l'ombre sèche .Rajoute à ta liste .Bonne soirée

      Supprimer
  13. Que des plantes que je ne connais pas trop. Il faut dire que chez moi, l'ombre se fait bien rare. Vivement que mes arbres poussent ! Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au début du jardin , nous n'avions que du soleil pour toutes les plantes.Il faut laisser le temps pour que tes arbres poussent et fassent de l'ombre. Mais tu as bien le temps d'y songer. Bonne soirée Lulu.

      Supprimer
  14. Que de belles découvertes. Je ne connais aucune de tes trouvailles mais je ne manquerai pas de suivre leur évolution au fil de tes articles. Cette fête aux plantes doit vraiment être magique. Je me doute qu'une fois là-bas, on ne doit pas savoir où regarder tellement il y a de merveilles à découvrir. Belle semaine sous le soleil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudra bien du temps pour voir leur adaptation à notre terre.Je vous tiendrais au courant bien sûr .Et tu sais , j'ai toujours le souvenir de cette fête des plantes à Beervelde en Belgique.Un rêve !C'est fou mais on se plaindrait presque de trop de chaleur d'un coup !!!Je cherchais l'ombre cet après midi. Un printemps fou !! Bises Wivina

      Supprimer
  15. Trois jours et demi à Saint-Jean c'est le top du top .
    Mais la tentation doit être grande .
    Je ne connais pas les plantes que tu as ramenées de Saint-Jean .
    On va suivre leur évolution de près .
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais bien tout acheté si j'avais pu .Mais mon budget était fixé .Pour résister je suis allée aux conférences fort intéressantes. A suivre l'évolution des plantes. Bises sous le soleil chaud chaud chaud !Cela fait du bien.

      Supprimer
  16. Voilà que tu nous apprends qu'il existe un aconit grimpant ! inouï (j'en sors de ma caverne là).
    Nous attendons tous avec autant d'impatience ces foires aux plantes, c'est la magie à l'état pur (mieux pour moi qu'un magasin de fringues).
    Beaux achats.
    Belle journée ensoleillée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Espérons qu'il soit à la hauteur de la promesse !!! Je l'ai mis au pied de l'arbre à blog .On verra bien ! Tu sais que j'ai été une dingue de vêtements dans ma jeunesse ( voilà que je parle comme une vieille!!!)mais cela est fini maintenant .Comme toi je préfère les plantes . Le soleil est partout , enfin, et qu'est ce que cela fait du bien ! Bises Siam

      Supprimer
  17. Le jeune couple de la pépinière Vert Tige est sympathique et on y fait de très belles découvertes : des plantes rares qui aiguisent la curiosité...Mes premiers achats l'été 2017 n'ont eu aucun souci de reprise : les plantes sont "bien élevées". Ils ont un jardin de sous-bois (en Côtes d'Armor)qui se visite à certaines dates. Le week-end du 26-27 mai 7 pépinières (dont Vert Tige et Sous un arbre perché)organisent "Trégor en fleurs"et la date est à mon agenda...
    Je partage avec toi Maryse (entre autres) l'attirance pour ces clématites botaniques, délicates et graciles. Et tu as bien raison: il faut encourager ces jeunes pépiniéristes qui prennent la relève dans un contexte pas facile, qui produisent par eux-mêmes et par passion.

    RépondreSupprimer
  18. Comme je te comprends ! j'émerge à peine moi aussi !! j'ai apprécié également de pouvoir me promener dans les allées bien avant tout le monde pour repérer tranquillement quelques bijoux même si j'avais déjà bien préparé mes commandes en amont mais les coups de coeur n'ont pas manqué d'arriver malgré tout !! leucosceptrum est encore un petit peu trop réceptif aux coups de chaud à mon goût.. mais c'est une très jolie plante lumineuse en sous bois .. je suis comme toi toujours à la recherche de plantes d'ombre pas trop "boit sans soif" et qui pourraient supporter un peu trop d'eau parfois en hiver .. pas toujours facile ... je ne connais pas cet aconit donc j'attend la suite de son évolution chez toi avec plaisir ... et hop.. je poursuis ma visite ...

    RépondreSupprimer