jeudi 5 février 2015

Jardins en Loire Atlantique


Je vous avais laissé un peu sur votre faim quant à deux jardins évoqués dans un post précédent:


LES JARDINS DE KERMOUREAU , labellisé jardin remarquable

La grande bâtisse de granit apporte dès l'entrée un charme indéniable à ce grand parc paysagé de huit hectares.


J'ai aimé le mélange de buis taillés et des massifs de vivaces échevelées, arbustes et rosiers


La superbe perspective depuis le banc rond entourant un chêne séculaire


L'étang qui s'ouvre au regard , au bout d'un chemin forestier aux essences variées


Reste également,de cette  promenade découverte si reposante ,  l'inquiétude sous jacente de l'unique propriétaire vieillissante , sur le devenir de son domaine
Merci , Madame, pour votre gentillesse ,votre disponibilié et le partage de votre passion .




ET .................LES JARDINS DU MARAIS

Complètements dépaysants sont les Jardins du Marais où l'on ne sait plus trop si , au détour d'un chemin, ne va pas apparaitre l'un des sept nains  au milieu de ce fouillis de végétation



Un jardin pour la régression et l'enfance


Jardin ornemental imprégné de la sensibilité de l'Absente , où roses anciennes se perdent dans les bambous


Où abondent les hydrangéas dans une terre tourbeuse inlassablement amendée de compost organique


Déterrés maintes et maintes fois des suites d'' innondations récurrentes


L'esprit du lieu est marqué par trente années de respect de la nature, de la nécessité de la culture vivrière


C''est aussi et surtout une philosophie de vie menée à terme et dénuée des contraintes du modernisme :
 Panneaux photovoltaïques , capteur solaire , roulottes et récupérations pour l'habitat


Le long chemin d' un couple atypique et authentique ,  qui nous ramène à l'essentiel du jardin



24 commentaires:

  1. Merci Maryse de nous faire découvrir ces deux adresses. J'ai un faible pour Kermoureau avec ce si beau manoir et me prends à rêver d’habiter un jour une (plus petite) demeure avec autant de charme... Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kermoureau te convient parfaitement Alix; dommage que je n'ai pas pris plus de roses en photo ; j'aime me plonger dans l'ambiance d'un jardin et du coup je zappe souvent les photos ; le second a néanmoins des roses botaniques qui conviennent bien à son aspect plus naturel ; quant au manoir, ah là là un rêve ! Bises

      Supprimer
  2. Fabuleuse sélection que ces deux jardins ! Autant l'un fascine par sa recherche de structures et son travail remarquable sur les perspectives, autant l'autre est merveilleux de fantaisies pour rêves de petits et ...grands ...J'adore ! Merci Maryse de réussir à me traîner en ballade par ce froid :-) Plein de grosses bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est justement l'opposition entre ces deux jardins qui est intéressant pour nos yeux de profanne; il y a toujours quelque chose à prendre ! Nous avons eu aujourd'hui une journée printannière qui nous fait espérer le printemps; ça arrive Aline , ça arrive ! Bises à toi aussi

      Supprimer
  3. Le premier jardin serait plus dans la lignée de ceux qui me servent de bels exemples à suivre mais le deuxième a ce côté ludique et respectueux que j'admire ... Tous les deux sont l'oeuvre de personnes passionnées et après tout, n'est ce pas ce qui compte ?! Dame Nature est choyée dans ces deux jardins que je suis ravie d'avoir visité depuis chez moi où je m'abrite du vent glacial ! merci Maryse et très bonne journée, bises :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime me promener au calme dans les jardins pour en percevoir l'âme ! ressentir , ou pas , toute la générosité et la passion des créateurs ; lorsqu'un jardin arrive à transmettre son histoire et que l'on s'y sent bien, il n'ya plus rien d'autre à dire , juste laisser l'émotion affleurer . Le vent glacial s'est calmé et aujourd'hui , temps printannier, un vrai régal ! Bises Nathalie

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Merci Annie pour ta fidélité et bonne semaine

      Supprimer
  5. Deux jardins qui racontent des histoires.
    Dans celui de Kermoureau, on y entend la splendeur passée d'un monde qui s'est figé et il y flotte un air de nostalgie.
    Dans le second, c'est un rêve fou que l'on découvre avec ses exubérances et sa poésie. Le livre sur ce jardin m'a beaucoup touchée.
    Beau week-end à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des histoires de vie comme vous savez si bien les percevoir se révèlent dans les jardins visités et nous émeuvent . C'est ce qui fait leur charme au delà de l'aspect esthétique des lieux ; c'est vrai que j'aurai dû parler du livre de celle que j'appelle l'Absente : " Les Affranchis Jardiniers "de Annick Bertrand Gilles ; un livre édifiant sur leur façon de vivre , une histoire de trente années de passion commune . Bonne semaine; nous avons eu aujourd'hui une journée de preintemps ; dommage pour les travailleurs! Bises à vous

      Supprimer
  6. Superbes ces deux jardins. Dommage qu'il y ait une telle distance pour y arriver car j'y serais bien vite....Bon w-e

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu loin effectivement pour une journée, mais qui sait .....un petit voyage dans la région et hop , deux idées de ballade ! Bienvenue sur mon blog , Wivina et bonne premenade dans mon jardin ; ;l'avantage du blog permet la rapprochement virtuel des jardins .Bonne semaine

      Supprimer
  7. LES JARDINS DE KERMOUREAU sont vraiment sympa et que dire de la maîtresse de maison très accueillante et ouverte à la discussion, vraiment un jardin à visiter!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que tu confimes mon impression sur Kermoureau ; le plaisir est décuplé lorsque la créatrice d'un jardin vous raconte son histoire et vous fait partager sa passion ;nous avons passé un super moment ce jour là ! un bon souvenir .

      Supprimer
  8. Aaaaah que tu me donnes envie de visiter ces jardins de Kermoureau et de rencontrer leur propriétaire. Merci Maryse pour cette jolie visite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le chemin de Kermoureau ne doit pas être si long pour toi Maryline et tu y prendras bien du plaisir ; le style du manoir ne te dépaysera pas trop , je crois ( sourire !) Merci pour ton passage et bonne semaine .

      Supprimer
  9. Deux jardins bien différents qui méritent le détour .La dernière photo du jardin Kermoureau me fait craquer et le deuxième jardin c'est toute une philosophie de vie et mérite réflexion .
    Bises et bon dimanche .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un détour bien éloigné de chez toi Marithé mais il y a tellement de beaux jardins à visiter; au fait, es tu retournée voir celui d' Entéoulet ? il me semblait que tu devais y aller à l'automne ..... Bises et bonne semaine

      Supprimer
  10. La maison du premier jardin est grandiose, le jardin lui ressemble et sur la dernière vue les hydrangéas plantés aux abords de la maison sont valorisés par les pierres de la battisse.
    Le second jardin est insolite. Il a un certain charme et j'imagine que les roses anciennes mêlées aux bambous méritent une visite. J'ai reconnu la fleur du second hydrangéa affichant un bleu sublimé par la terre acide du sol.
    belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as donc le nom de cet Hydrangéa bleu Jocelyne ? Si je devais le tenter , ce serait obligatoirement en pot, vu mon sol !
      C'est vrai que la belle pierre de granit est un must pour valoriser les hydrangéas ; pas de chance , chez nous c'est le Tuffeau, la pierre du pays , une pierre blanche .. Bonne fin de semaine Jocelyne

      Supprimer
  11. Deux jardins qui trônent en bonne place sur ma liste d'endroits à voir dans le département... J'espère bien pouvoir m'y rendre cet été, ton reportage ne fait qu'attiser mon désir ! Bises et bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas exactement où tu te situes mais je suis heureuse de t'avoir donné envie de voir ces deux jardins si différents . Bises et bonne fin de semaine

      Supprimer
  12. Quelle jolie découverte que ce jardin sans "bling-bling", où NATURE est le maître mot ! Un charme vraiment irrésistible !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est certain que ce mot est à l'antipode de ce jardin qui prône l'authenticité et le naturel ; retour aux sources garanti et immersion dans un monde atypique ; je ne saurai y vivre et j'ai de l'admiration pour ce couple qui a su mettre en pratique leurs idées novatrices pour l'époque .

      Supprimer