mercredi 6 août 2014

Emotions...d' Auvergne!


Mettre le sac à dos
Eprouver ses muscles engourdis
S'accrocher à sa volonté de progresser
Monter,monter..........toujours plus haut!
Arriver, le souffle court, au sommet
Sentir les vibrations de la terre
S'imprégner de l'harmonie du moment
S'abandonner au vertige inouï de l'immensité
Etre à sa place.........si vivante!





Chacun de nous a un refuge,un lieu intime où se ressourcer,se retrouver ...
Le mien se situe en terre auvergnate
où la montagne est douce et endurante




L'homme y puisa son inspiration...

A la source des ruisseaux



Parmi les champs de fleurs aux subtiles couleurs

Epilobes dont les fleurs séchées font une tisane douce


Ephémères associations

angélique  sylvestre


Fascinantes sauvageonnes

Dianthus deltoïde

Dianthus monspessulanus

méconopsis cambrica

Veratrum album

Orchis

Jasione des montagnes


Sur les lauzes moussues des toits végétalisés




Alors,  la main du sculpteur tailla la roche dure


Festival "fleurs de lave"


déterminée à en saisir l'âme archaïque

festival "fleurs de lave"


Orgueil dérisoire ou humble création ?

festival "fleurs de lave" en Auvergne



Ici est mon ailleurs





16 commentaires:

  1. Magnifique paysage. Je connais le coin de besse et j'ai adoré ses lacs et cascades
    bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Caroline,et merci pour ton passage dans mon jardin Auvergnat!!! Un peu grand à entretenir celui là,je ne m'y risquerai pas (rires!!!) Reviens autant que tu veux pour découvrir celui de Touraine,beaucoup plus modeste! A bientôt

      Supprimer
  2. Les paysages que tu nous montres sont superbes , j'aime les épilobes en épis cela me rapelle de bons souvenirs lors de vacances il y a longtemps dans la Maurienne .Ce festival " fleurs de lave " permet de voir de belles sculptures .
    Oui L'Auvergne est un lieu pour se ressourcer .
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand l'art se crée dans la nature,il se met à la portée de tous et ça , c'est vraiment génial! Je ne connais pas la Maurienne mais on trouve des épilobes un peu partout en montagne, je crois.
      Bonne soirée

      Supprimer
  3. Bonsoir Maryse, merci pour ces belles images d'Auvergne, une région où je suis allée mais il y a longtemps... J'avais adoré, c'est magnifique ! Quant au serpent de l'estuaire, pas de souci, il reste à sa place, tu pourras le voir si tu viens par ici... Bon séjour et à bientôt dans notre Touraine ! Bises de Shuki

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse que tu aies apprécié l'Auvergne,beaucoup préfèrent les Alpes mais moi,je m'y sens bien depuis longtemps; enfant ,j'y avais fait des cures pour l'asthme et ce fut le coup de foudre!!!
      A bientôt Shuki

      Supprimer
  4. Waouhhhhhh ... quelles vues grandioses !... Ici aussi, il y a des champs d'épilobes ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pensais qu'on en trouvait qu'en montagne; En a tu mis dans ton jardin? j'ai essayé mais ça ne donne rien,le climat ne doit pas leur convenir. A chaque région ses plantes et c'est mieux comme ça!!!

      Supprimer
  5. La dernière fois que je suis allée là-bas j'avais huit ans (un peu moins de 40 ans tout de même !!) mais j'ai gardé un souvenir impérissable des paysages fleuris et peut être même que mon amour des fleurs sauvages date de cette période !! je suis très heureuse de voir qu'aujourd'hui règne toujours le même esprit au travers de tes superbes photos ! j'ai adoré la promenade et tiens .... même pas essoufflée !!!

    RépondreSupprimer
  6. Ah! mais tu es une jeunette alors!!! Notre enfance nous imprègne et ne nous quitte pas, il en reste toujours quelque chose une fois adulte; mes promenades dominicales en famille dans la forêt ont certainement aussi été à l'origine de mon bien être dans la nature avant la passion du jardin!
    Alors, on fait la course, chiche!!!!!

    RépondreSupprimer
  7. un grand merci pour cette promenade de toute beauté
    Pour mon hydrengea je l'ai planté dans un coin ou il est en majorité a l'ombre et ce coin est tjrs humide naturellement alors que je reste du jardin est assez sec nous nous demandons si il n'y a pas de l'eau qui passe en profondeur !!!!!
    je penses que chez toi ils doivent se sentir vraiment bien
    Linette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez peut être une source souterraine? Idée à creuser de près! !! On ne sait jamais, un puits ça rend bien service,j'en sais quelque chose pour en avoir un chez nous; on a l'eau à 13 m...ce qui sert bien pour les hydrangéas qui ne survivraient pas à notre terre drainante sans arrosage ,bien que cette année soit trés humide!!!

      Supprimer
  8. Sais tu que j'ai du côté de ma mère des racines auvergnates.... et qu'enfant j'ai également fais des cures à la Bourboule.... si on ajoute à cela 10 ans de vie dans le loir et cher et une admiration inconditionnelle pour le Duo, voilà déjà une jolie collection de points communs sans parler du jardin. que de sensibilité dans ce message... j'aimerais savoir dire les choses ainsi... bonne fin de séjour et à très bientôt... hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JL dit" AH,si elle a des racines auvergnates, c'est forcément quelqu'un de bien" Chauvin comme il est, lui aussi a des racines maternelles auvergnates et je me demande toujours si je suis tombée amoureuse de l'homme ou de l'auvergnat!!!!! et puis,Hélène ,tu dis de si belles choses qui m'ont parfois émues et d'autres fois amusées... A bientôt

      Supprimer
  9. Une émotion bien réelle que vous nous avez permis de partager et dont on conserve précieusement les images d'une nature sauvage et paisible à la fois, encore un grand merci à vous.
    PS : après des problèmes de connexion c'est l'ordi qui se fait de plus en plus caractériel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour nous une joie immense et pour JL une grande fierté que de faire découvrir l'Auvergne; A bientôt de lire vos nouvelles découvertes de jardins! Ce PC ne doit pas aimer l'humidité ambiante lui non plus!

      Supprimer