jeudi 11 septembre 2014

"Silver Splendor" est un bégonia qui ne craint pas le froid


Mon attachement pour les plantes d'ombre n'est plus un secret, mais il en est une qui exerce sur moi une attraction particulière, c'est bien le bégonia "Silver Splendor"; tout est dit, ou presque, dans son nom....





Présent dans notre jardin depuis 3 ans, il atteint cette année une hauteur de plus de 30 cm et arbore un magnifique feuillage argenté à nervures vertes et au revers contrastant d'un rouge lumineux ;






Fin juillet, pour notre région, apparaissent de petits boutons fuschias très lumineux, qui laissent place ensuite à de minuscules fleurs rose doux aux étamines jaunes, bien disposées au dessus du feuillage





Il est bien à l'aise dans un lieu ombragé, abrité par un mahonia et un althea à fleurs roses, ayant pour copines de papotage les heuchères" Citronnelle" et "Caramel"






Donné pour résister à moins 8 degrés, il a survécu à l'hiver 2012 ( moins 15 pendant 3 semaines dans notre région) ; je ne m'attendais guère à le voir resurgir au printemps  mais ...surprise!ses petites feuilles se sont pointées; moment émouvant !!! Ce bégonia est un costaud, croyez moi!!!



Il est niché dans un bon terreau  enrichi de compost organique et l'hiver arrivant , je le recouvre d'un épais paillis de feuilles sèches; Chouchouté pour l'hiver dans un sol frais mais pas trop humide, bien drainant.
C'est une plante très attractive qui assure le décor de Mai jusqu'à l'entrée de l'hiver où elle perd son feuillage.
Moi, je la trouve mimi à croquer!!!!




Et pendant que "Sa Splendeur" captive mon regard, la ronde des fleurs continue sous le soleil de Septembre

Au premier plan, le Viburnum "Bois Marquis"



Les cuphéas se sont éparpillés dans les massifs

cuphéas viscosissimas



Les semis spontanés des petits cyclamens sous l'ombre sèche des arbres




Les gourmandes fleurs du Leycestéria"Golden Lantern" qui atteint les deux mètres par cette année pluvieuse




Le massif champêtre, en camaîeu de rose, a mis sa parure d'automne




 Les persicaires assouplissent la raideur de l'hydrangéa "Limelight" dans le massif nord de l'entrée

persicaria "Taurus"



Et puis, " au fil de l'eau ", tel un voyage exotique, les nymphéas....




Allons, allons,Maryse, c'est pas le tout de rêver ! termine ton article, il y a tant de choses à faire encore au jardin: les fleurs fanées à couper, les bulbes à planter, le petit banc à vernir,les feuilles à ramasser , arroser un peu, surveiller ta peinture sur le feu!!!!!

A Bientôt


18 commentaires:

  1. Superbe billet que tu nous as offert là! Le feuillage de ton bégonia est magnifique!
    Et mention +++ pour ton association Hydrangea+Persicaria! J'aime beaucoup
    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une association qui m'a été inspirée par un article de Duo Jardin sur le jardin du Grand Launay; la dernière photo hydrangéas et persicaires est sublime, bien sûr dans une dimension bien plus extravagante que dans mon petit jardin!!!

      Supprimer
  2. Troisième essai suite à une connection internet défaillante !
    Un billet ciselé comme le sont les feuilles de ce bégonia tout en délicatesse.
    Notre expérience avec les bégonias vivaces se limite avec un exemplaire donné par Fred du jardin du Mayet que nous cultivons en pot. Et pour nous la difficulté c'est de faire résister le feuillage au vent asséchant de l'été. Bravo car vous maîtrisez bien la chose.
    Et quant à l'association Limelight-persicaria, c'est une superbe association de fin d'été.
    L'été indien se poursuit. Bon week-end ensoleillé à tous les deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'en finirez donc jamais avec vos problèmes internet!!! Je pense que l'abri des feuillages au dessus de ce bégonia le protège du vent, en tout cas, à ma grande joie, il persiste! C'est votre reportage sur le Grand Launay qui m'a inspiré, la dernière photo était sublime! j'espère la voir en réalité un jour prochain. Bon week end à vous

      Supprimer
  3. Merci de votre passage dans le jardin intime du massif, j'ai bien aimé ma promenade au grré de votre jardin, où les oublis de sécateurs sont apparemment que chez nous ! On attend souvent l'hiver pour redécouvrir nos "cailloux" horticoles. Je reviendrai et à bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue dans mon jardin blog,Verveine Sauvage! et à bientôt

      Supprimer
  4. je me suis mise a ta new letter que je croyais déja faite hummm pas de tete la fille
    super joli en effet le paniculata et la persicaire
    a bientot

    RépondreSupprimer
  5. Ton bégonia vivace est superbe j'aime beaucoup son feuillage mais je suppose qu'il aime la fraîcheur ;
    Pour le rosier Lugdunum il est parme et les couleurs sont comme sur la photo de la publication .
    Je n'ai aucun rosier Nabonnand et je cherche un grimpant rouge j'ai repéré Bardou Job mais je ne l'ai jamais vu en vrai et il n'y a pas beaucoup de photos sur le Net .
    Les rosiers que j'ai choisis sont des rosiers pour toutes les régions de France mais je viens d'acheter un rosier Mutabilis et un Sanguinea hier à une foire aux plantes organisée par la Croix Rouge , le Sanguinea demande un endroit assez abrité .
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens d'aller voir le rosier Mutabilis et il me plait beaucoup; j'aime ce genre de rosier un peu sauvageon; par contre, effectivement le second demande protection et chaleur , pas pour moi, je le verrai chez toi; c'est bien finalement de ne pas avoir tous les mêmes rosiers, ça permet des découvertes!!! bises

      Supprimer
  6. Il a un très beau feuillage ce bégonia mais par ici en Champagne il fait nettement plus froid que chez toi ;-((( L'association persicaire et hydrangéa Limelight est très réussie. J'ai les deux chez moi mais pas ensemble : encore des déménagements en vue ! Je vais mettre un lien vers ton blog. Bonne soirée. Judith

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton passage, Judith! je connais bien le climat de Champagne, très froid l'hiver et chaud l'été; d'ailleurs , vous avez du avoir une période de sécheresse récemment! le bégonia demande de la fraîcheur et de l'ombre; je te met en lien également. Bonne semaine

      Supprimer
  7. ah ce bégonia que j'ai découvert en même temps que toi est une splendeur !!! pas difficile pour un sou, pourtant il me parait si délicat ... c'est un enchantement ce feuillage gris argent. Ce mois de septembre nous réserve les couleurs que nous n'avons pas eu en juillet et en août. Profitons en !!!. Bonne semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant, il me donne toute satisfaction et j'ai bien fait de me laisser tenter; j'espère qu'il se plaira aussi chez toi, le climat ne doit pas être bien différent! Profitons, profitons de ce soleil magique et ...arrosons, la terre a soif! Bonne semaine

      Supprimer
  8. Un énooooorme coup de coeur pour ce bégonia aux feuilles argentées !! je crois que je vais le tenter même si ma terre est argileuse ... j'aime beaucoup l 'arbre aux faisans et sa belle couleur dorée et j'aurais déjà craqué pour lui si je n'étais déjà envahie par son cousin aux feuilles vertes !! j'aime rêver dans ton jardin aux allures naturelles soigneusement étudiées et maîtrisées ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, Nathalie, je le prend pour de l'humour ton compliment ;" naturel" je garde; mais pour le reste, je n'en suis qu'aux balbutiements ! J'essaie de m'inspirer de certains jardins pour structurer un peu et améliorer; je ne garantis pas le résultat! Mon leycesteria n'envahit pas et je suis même obligée de l'arroser souvent; du coup, il pousse en hauteur alors que je voudrais qu'il s'étoffe du pied. Pffft Ta terre argileuse doit lui convenir!

      Supprimer
  9. Eh bien, Maryse, à mon tour de te dire qu'au gré de ces pages, je découvre un univers qui m'enchante grandement !!! Ton jardin est absolument merveilleux et j'ai comme une pointe de jalousie (naannn, j'rigole) lorsque je vois ce nymphéa :) A y être, je te donne les infos pour mon futur bassin à pompe solaire : il fera environ 3 m2 avec une profondeur maxi de 60 cm ! D'avance, je te dis merci beaucoup et surtout, surtout, à très bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ,Aline pour ton passage dans mon jardin ! reviens quand tu veux, il n'y a pas de portail! je vais découvrir un peu plus le tien, ayant juste lu l' article sur ton futur bassin; je te répond sur ton blog à ce sujet . A bientôt

      Supprimer