mercredi 30 août 2017

Fin de congé longue durée pour "Yoraku Tama...."


Un retour remarqué cette année pour   l'hydrangéa involucrata "Yoraku Tama"
Il était temps pour lui car j'avoue l'avoir mis au placard cette année.


Planté il y a six ans , il n'avait fait que deux fleurs l'année suivante .Normal quoi , il fallait bien qu'il s'installe !
Puis plus rien à mon grand désespoir .Je le voyais bien fleurir sur les blogs mais pas chez nous.


Alors j'ai testé , taillé plus court , plus long , une branche sur deux , une année sur deux ...rien n'y a fait .
J'ai essayé de l'engrais organique , fumier composté , plus d'arrosage l'été avec un petit tuyau à ses pieds ...Rien n'y a fait .


Ah si certes, il a  poussé en feuilles , ses tiges se sont allongées, il a  bien achevé sa croissance.
Mais de fleurs... point.


En demandant des conseils à des spécialistes l'année dernière , il m'avait été conseillé de le mettre dans une ombre plus claire , son emplacement actuel étant très ombragé.
J'ai bien cherché cet endroit idéal dans le jardin mais n’ayant pas trouvé  de place plus adéquate que celle où il était , je l'ai oublié dans son coin .


Et ne voilà t'il pas qu'un jour de fin  juillet , faisant un brin de toilette à cet endroit , j'ai vu un bouton se former , puis deux , puis trois, au total neuf boutons ....une orgie !


Imaginez combien son retour en grâce s'est fait , sous le mitraillage de l'APN au jour le jour !!!!
Un pur bonheur , une si belle surprise.

Tronc qui se desquame






Mais il n'a pas été le seul à me transporter cet été.
L'hydrangéa paniculata "Vanille fraise " a fait lui aussi un retour en fanfare .

Début Juillet

Il est longtemps resté chétif avec de maigres branches et puis il y a quatre ans , le voilà qui développe une grande bringue de tige qui s'élève sur presque deux mètres, telle une tête chercheuse , bien centrée au milieu des autres petites branches qui ont fleuri tranquillement.


Que pensez vous qu'il lui advint ?
Je privilégiais cette grande branche et coupais à ras celles du bas  qui avaient fleuri , lui donnant l'aspect d'un petit arbre.
Résultat : Deux ans sans fleurs.


Mais .....cette année : Une coupe abondante de fleurs vanille . Un bouquet de gourmandises .

Début Aout , les fleurs virent doucement vers la couleur fraise


Quelle belle année pour eux ! Quant à trouver la solution de ces mystères , n'étant que profane en la matière , je ne m'y aventurerais pas ! Serait ce ma seconde taille après le gel de Mai qui les a stimulé ?Aussi j'ouvre mon jardin à toutes vos  compétences jardinières pour trouver une explication logique..

Vue du jardin secret en Juillet

27 commentaires:

  1. Quelle persévérance tu as ...
    Les relations entre nous et les hydrangéas ne sont pas d'une grande sérénité et on a pas mal d'expériences malheureuses avec certaines variétés dont les involucratas et les aspéras.
    Chez nous rien ne vaut un bon macrophylla ou des paniculatas.
    Pour ce qui est de la taille, on improvise toujours sur le tas mais les conditions climatiques sont déterminantes et cette année c'est plutôt cata sauf pour Annabelle et les paniculatas.
    Bises et à bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autant je déplace facilement les vivaces , autant pour les arbustes , j'ai plus de mal.Surtout quand je ne trouve pas d'autre place plus adéquate .Finalement , la paresse a du bon !!!! Bises et bon weekend.

      Supprimer
  2. Depuis quelques années j'aime beaucoup ces belles
    mais voilà ... On a repris la maison de mon enfance .. Il y a 3 années ..j'ai bien sur .. fait suivre mes hydrangéas de picardie en bourgogne .. cet année pas de chance ... les gelées tardives d'avril ont fait beaucoup de mal .. Mais quand même ils ont tiré leur épingle des cheveux malgré tout .. Je pense que leur nouvel emplacement a été la réussite de tes hydrangéas !!
    j'apprécie ton jardin passe une agréable journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, beaucoup de jardiniers ont constaté que les hydrangéas se sont bien remis des gels tardifs du printemps .Ce sont des costauds même s'ils ont également souffert de la sécheresse . Certains des miens sont moins fleuris mais pour d'autres , c'est tout le contraire.Et non !!!Justement je ne les ai pas changé de place !!! Merci pour ton passage et ton gentil commentaire .

      Supprimer
  3. Ah, les hydrangeas auraient leurs raisons que la raison ne connait point...? Ils sont superbes en tout cas. La dernière photo de ce billet est splendide. Un jardin secret partagé, c'est une sorte de fenêtre entrouverte. Merci !

    Bonne journée,
    Geontran.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se découvre beaucoup dans un blog, n'est ce pas ? Belle fin de semaine Geontran

      Supprimer
  4. Ah Ah, les hydrangéas involucrata, quelle histoire d'amour ou d'amitié, c'est selon !...ils sont d'une grande beauté et leur originalité fait qu'on a envie de les accueillir pour saisir le charme des gros boutons tout rond et dodus...mais voila, parfois, quand ils sont confrontés à la rudesse d'un climat ou la chaleur intense ils n'apprécient pas. Je saisis donc aujourd'hui, le beau bouton et la fleur en dentelle que tu nous offres.
    Le panicultata a l'énorme avantage, surtout cette année imprévisible sur le plan météo et son humeur taquine, de fleurir sur les bois de l'année. Donc les gelées tardives, ils s'en moquent ou ils s'en tapent à un point que s'ils ont décidé de fleurir, ils le font allègrement.
    Dans ton univers,le résultat est plus que gratifiant...Pour une fois, je suis en panne de superlatifs...
    belle journée...Jocelyne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jocelyne pour ton passage et ton joyeux commentaire!Tu me fais sourire avec ta "panne de superlatifs" !Je crois que les involucratas fleurissent également sur le bois de l'année et ne craignent donc pas le gel .Je me demande si je ne le taillais pas trop tôt les autres années.Comme le gel avait sévi, il a fait un nouveau feuillage .Peut être ai je là un indice ! Les années suivantes me le confirmeront. Belle fin de semaine .

      Supprimer
  5. Ils sont magnifiques tes hortensias. Mon "yoraku tama" a fait une fleur, belle mais unique. Il est dans une ombre dense, peut-être trop à te lire, il est sous "Neige d'avril" mais je n'ai pas mieux à lui offrir pour le moment. Et puis il n'est là que depuis deux ans. Par contre le petit serrata devant n'a fait aucune fleur. Il avait pris un coup de froid et a remplacé toutes ses tiges, il a dû trouver que ça suffisait comme boulot. Je le protègerai mieux cet hiver si nécessaire.
    Je te remercie pour ton commentaire. Oui, on trouve de très bons livres dans les polars suédois. Bonne fin de semaine. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'avait été conseillé pour l'ombre dense justement.Et je viens d'en voir un au jardin de la Mansonnière bien à l'ombre couvert de fleurs.Il n'a que trois ans !!!!!Je crois que les serrata sont les plus fragiles dans notre jardin .Il me semblent qu'ils demandent à être bien protégés du vent. Bises et belle fin de semaine.

      Supprimer
    2. Ah la Mansonnière, encore un jardin que je rêve de visiter. D'après ce que tu me dis nos involucrata ont été plantés dans des conditions qui doivent leur convenir en principe et devraient finir par combler nos attentes. Bébé serrata n'est pas exposé au vent, alors je peux espérer du mieux l'an prochain. Près d'eux ce sont les lespédeza qui vont bientôt assurer le chaud, les premières fleurs arrivent.
      Un cytise, de loin je ne l'avais pas remis. Tu sais quoi, j'ai envie de revoir ton jardin. Bises

      Supprimer
  6. des petites merveilles ces hydrangéas blancs j'adore , je n'y connais pas grand chose non plus mais il me semble qu'il leur faut beaucoup de temps comme tout quoi patience patience gros bisous et mercredi j'espère

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La patience des jardiniers ! Une utopie ???? Bisous Françoise

      Supprimer
  7. Je comprends ta perplexité. Ne me prononcerai pas sur le paniculata. Ceux de mon ancien jardin de ville étaient taillés court chaque année en suivant les conseils des bons manuels Quant à l'h. involucrata Yoraku, je n'ose pas dire...celui acheté chez Paul Dussine pour ici, il avait triplé de volume la première année, atteint 1,50 x1,50m en 2 ans et fleurissait sans cesse en automne avec de nouveaux boutons floraux jusqu'aux premiers gels.(et seulement une taille de nettoyage). Il lui faut un sol très, très drainant, beaucoup de lumière (au soleil en fin de matinée ici!c'était limite),un arrosage régulier et abondant l'été. Je dis avait car il s'est avéré trop "sophistiqué" dans ce site naturel. Je l'ai donné à une amie dont le jardin est très romantique. Il reçoit là le soleil en fin d'après-midi et a bien refleuri. Donc je suis aussi perplexe que toi quant à ceux de ton jardin. En grandissant au milieu de plantations denses telles que le montrent tes photos, n'ont-ils pas eu plus de lumière? Bonne soirée à tous et toutes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est intéressant ton expérience sur l'involucrata .Il se peut effectivement qu'il ait plus de lumière maintenant, d'autant plus que nous taillons plus souvent les grands arbres et rosiers qui l'abritent .On va donc continuer dans ce sens.Merci pour ton partage et bon weekend Dominique.

      Supprimer
  8. Ravissant ton hydrangéa, tu l'as bien mérité, chez moi ils ont souffert de la sécheresse, Vanille Fraise a rendu les armes! Bonne journée, bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ce sont juste les fleurs qui ont grillé mais il va sans doute se remettre au printemps prochain .Il faut patienter ! Bises Aneth.

      Supprimer
  9. J'admire ta patience : 4 ans! Entre moi et les hydrangéas c'est encore une histoire de "je t'aime ...moi non plus"!Cette histoire revient souvent chez moi! Je pensais que les paniculatas toléraient mieux le calcaire que les macrophyllas mais je vais être obligée de mettre en pot un beau Bobo que j'ai planté l'année dernière et qui n'a produit aucune fleur. Ton yoraku tama est superbe et ton vanille-fraise aussi. j'ai hâte de les voir en vrai. Tu me montreras aussi ta clématite heracleifolia new love aussi? La mienne me déçoit un peu et j'aimerais bien les comparer. Et puis ton ligustrum lemon and lime. Et puis ...et puis.... ;-) Bisous à vous deux et à très bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le beau bobo en pot !!! Cela lui ira bien mais demandera de l'arrosage également .En principe , les paniculatas tolèrent le calcaire mais chez toi , c'est vraiment très calcaire .Compliqué le jardinage, isn't it ? Bon, ben t'as tout vu alors ???? Bisous frisquets et automnals.

      Supprimer
  10. Ps, quel est cet arbuste à "pendeloques" derrière ton "Vanille-Fraise" ? Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un simple Cytise Florence ! Bises

      Supprimer
  11. Ils font un retour en force tes hydrangeas et ils sont magnifiques , comme quoi la patience doit être toujours présente chez le jardinier .
    Deuxième année sans floraison pour l'hydrangea paniculata Vanille-fraise chez moi il est à mi-ombre mais reçoit beaucoup de lumière , à moins que ce ne soit pas un Vanille fraise et avec les erreurs d'étiquetage comme il y en avait beaucoup à l'époque dans la jardinerie où je l'avais acheté et c'est peut-être un hydrangea qu'il ne faut pas tailler .
    Je vais le changer de place à l'automne mais si c'est pour avoir les fleurs grillées en été j'hésite vraiment .
    Je devrais être patiente comme toi .
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours taillé les paniculatas ; bizarrement , certains fleurissent et d'autres à peine.Peut être devrait on ne les tailler qu'un an sur deux pour voir ? Je vais tenter le coup , juste pour l'expérience .Je crois que les paniculatas préfèrent le soleil pour bien fleurir.J'en ai un à l'ombre , le "Wim's red " qui va être déplacé plus au soleil .A suivre .Bises Marithé

      Supprimer
  12. Mince alors ! j'ai lu tout ton billet sur ma boite mail, persuadée que j'avais commenté également sur le blog et en venant voir si tu avais répondu je m'aperçois qu'en fait... je ne t'ai écrit que mentalement !!! complètement folle la jardinière !!! le soleil lui a trop tapé sur la tête ! bon alors je traduis mes pensées : ces hydrangéas involucratas me tentent depuis longtemps mais j'hésite... je les pense (encore !) sans doute à tort un peu trop sensibles et fragiles pour mon jardin et pourtant je soupire devant la beauté de leur floraison !!! quand à vanille fraise... très déçue par leurs performances chez moi et pourtant cela fait déjà quelques années que je les ais ... donc ce n'est pas moi qui vais pouvoir te conseiller sur la manière de procéder afin qu'ils donnent le meilleur d'eux même !! voilà ... tu m'as fait rêver une fois de plus... qui sait si je ne craquerais pas un jour pour un bel involucrata ...
    bisesssssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois faire cela également car quelquefois, je ne retrouve pas mon com sur certains blogs.Sauf que moi , je suis persuadée l'avoir écrit!!!!! De vrais chochottes ces involucratas , quoique dans certains jardins , ils sont magnifiques.Je ne regrette pas d'avoir craqué néanmoins , ne serait ce que pour une floraison tous les dix ans !!!!!parce qu'ils le valent bien , n'est ce pas ! Je le sais que tu craqueras un jour toi aussi !!! Bisous chère Nathalie

      Supprimer